Vagabondages sur l’Île du Nord, partie 2

J’ai mieux dormi mais le réveil est toujours aussi tôt, vers 4h ou 5h du matin, alors que Nico pousse jusque vers 7h. Nous petit-déjeunons, rangeons les affaires et quittons le camping vers 8h15. Il fait un temps superbe et, une demi-heure plus tard, nous voici au départ de la Panekire Bluffs Track, qui est en fait une section de la Great Walk du Lac Waikaremoana. Nous prenons vite de la hauteur et sommes bien contents de marcher à l’ombre des feuillages, avec parfois quelques ouvertures sur le lac qui nous offrent de magnifiques vues, de plus en plus élevées.

Nous arrivons à midi à la Panekire Hut, point culminant de la journée mais aussi de la Great Walk. Après ces trois heures de montée, nous déjeunons d’un plat de pâtes mal cuites et reprenons le chemin de la descente à 13h20. Il nous faut moins de deux heures pour atteindre la voiture, bien transpirants et fourbus mais ayant mis moitié moins de temps pour cette rando que les temps indiqués par le DOC….

Plutôt que de rester dormir dans le coin, nous décidons de reprendre la voiture vers l’Est. Nous voici donc arrivés au Top 10 Holiday Park de Gisborne à 18h, en bord de mer histoire de changer de décor. Après avoir monté la tente, nous marchons jusqu’au centre ville et optons pour le Fishing Club pour manger un Fish and Chips en terrasse, fait avec le poisson frais du jour, bien entendu.

Nous revenons au camping à temps pour profiter du coucher de soleil sur la baie, avant de nous doucher et nous glisser dans nos sacs de couchage après 21h.

Nous avons bien dormi, même si nous sommes debout dès 7h30. Nous faisons un peu de rangement mais décidons d’aller faire des courses avant toutes choses. Nous sommes de retour au camping à 9h pour un petit-déjeuner copieux et un départ en voiture vers 10h.
Après 1h30 de route, nous arrivons dans la Waioeka Gorge Scenic Reserve où le soleil est écrasant. J’avais envisagé notre étape du jour au Manganuku campground mais nous ne sommes pas emballés. Nous faisons quelques pas dans les environs sans être trop sûrs du sentier et repartons finalement. Plus loin, nous faisons un arrêt sur l’aire de Tauranga où nous bouquinons à l’ombre jusque 13h30. Malheureusement, les sandflies affirment leur présence. Nous grignotons quelques chips et allons nous balader une grosse heure sur la Tauranga Loop Track. Il fait une chaleur écrasante et les quelques passages de gués sont bien agréables.

Nous reprenons ensuite la route direction la côte de Bay of Plenty ! Le camping de Matata, juste derrière les dunes et entouré d’une réserve ornithologique, nous paraît l’endroit idéal pour passer la nuit. Nous y bouquinons à l’ombre avant d’aller nous baigner lorsque le soleil tape moins, vers 18h. L’eau est plutôt bonne (18°C ?) et c’est bien agréable. Une douche pour se rincer, dîner, et nous retournons nous balader à la plage avant d’aller au dodo.

Des allemands ont fait la fête un peu bruyamment à la plage et nous ont réveillés vers 1h du matin. Il a également fait chaud. Du coup, la nuit n’a pas été complètement reposante. Nous sortons de la tente un peu après 8h. Nous petit-déjeunons et rangeons sans stress, profitant de ce début de journée qui s’annonce magnifique (et chaude…). Déjà, le soeil tape fort. Nous faisons tout de même quelques pas sur les dunes avant de partir avant 10h.

A Tauranga, nous faisons un arrêt d’une heure : balade en ville, visite au I-site, achats. Après en avoir discuté, nous décidons que ce n’est pas raisonnable de vouloir faire le grand tour du Coromandel. Nous nous dirigeons donc vers Waihi où nous jetons un coup d’oeil à la mine d’or avant d’aller à la Karangahake Gorge. Nous nous y baladons le long de la rivière sur d’anciens chemins de mines et trouvons un endroit sympa et tranquille où pique-niquer. Sur le retour, nous jouons à explorer les tunnels où se cachent quelques glow worms (et pas grand chose d’autre).

Nous faisons ensuite un arrêt à Thames pour faire quelques pas puis allons nous installer au Holiday Park de Dickson. Douche, lessive, bouquinage et dîner sont au programme de la soirée. Extinction des feux à 22h15.

Je suis réveillée par la pluie vers 2h du matin mais me rendors jusque 5h. Nous nous levons à 6h20, rangeons, petit déjeunons et quittons le camping une heure plus tard, direction la Kauaranga Valley. Nous sommes au départ du sentier à 8h10 et grimpons nettement plus vite que les temps indiqués. A 9h50 nous sommes déjà à la Pinnacles Hut et aux Pinnacles elles-mêmes à 10h20. Cela représente des sacrés montées et la vue là-haut est à la hauteur. Nous restons une demi-heure sur le plate-forme du sommet avant de redescendre d’une traite jusqu’au parking.

Nous sommes à la voiture à 12h40, un record de victoire sur les temps du DOC ! Nous pique-niquons au centre d’accueil du parc et nous offrons même chocolat chaud et glace en dessert. Nous quittons les lieux vers 14h, il est temps de retourner vers Auckland pour rendre la voiture de location à l’aéroport. Nous nous arrêtons avant cela au motel que j’ai réservé à Papakura pour y poser les affaires et les courses juste achetées, ce qui me permet d’oublier la clef de notre chambre chez le loueur… La gérante du Motel ne fera aucune difficulté pour nous en redonner une autre.

A 20h, nous partons en quête d’un dîner et nous procurons les meilleurs kebabs que nous ayons jamais mangés. Nous les dégustons en regardant Discovery Channel avant de faire du rangement, de reconditionner la bouffe et préparer les sac pour la phase 2 de ces vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *