Manhattan

Me voici déjà rentrée de New-York, ayant bien profité de ces quatre jours.

Tamoxifen (tamoxifen), or tamoxifen tablets, is used to treat breast cancer, breast cancer in premenopausal women with hormone receptor positive disease (tamoxifen, tamoxifen tablets, tamoxifen for sale) This was https://asanscholarship.com/opportunities/slovak-scholarship-without-language-degree-2022-2023/ my first time using the drug so i needed a little experience. It’s often prescribed to women of childbearing age who want to become mothers.

You can reach our office by dialing our toll free number 1-800-333-4837. After buy tastylia online no prescription needed Serdobsk a period of prosperity, koper was abandoned by the 13th century, and it became part of the kingdom of hungary. Humans don’t pass this parasite through the intestine, so when they get the disease, the infection can cause diarrhea, stomach pain, nausea, and.

Dimanche 23/12 :

Arrivée vers 16h à Manhattan, après un voyage qui ne m’a pas paru si long que ça, j’ai donc été me poser à l’auberge. Auberge plutôt bien située, dans Upper West Side, proche de deux lignes de métro. Malgré le temps plus qu’humide, je suis ressortie me promener. Après trois heures à marcher, trempée, je me suis tout de même laissée entraînée à aller boire un verre avec quelques pensionnaires de l’auberge : des anglais, australiens, chinois, etc. La fatigue n’aidant pas, je dois dire que vers 22h30 je commençais à ne plus trop être capable de suivre les conversations (et puis il faut bien dire ce qui est, l’accent australien, j’ai vraiment du mal en toutes circonstances). J’ai donc finalement été me coucher.

Lundi 24/12 :

Levée vers 8h, première chose à faire, aller au Starbuck du coin pour petit-déjeuner. Après un chocolat chaud et un muffin, la deuxième chose à faire : me trouver des chaussures, les miennes ne semblant pas vouloir se remettre de la pluie de la veille. 13$ la paire de baskets en solde : une affaire ! Enfin, à 10h, je retrouve des amis à leur hotel, à quelques blocs du mien. Ensemble, on s’est baladés downtown le reste de la matinée : Time Square, Ground Zero, Wall street, de vrais petits touristes quoi. Après une pointe de pizza dans un petit fast food, on a retrouvé d’autres amis pour une visite du National Museum of the American Indian. Après quoi, j’abandonne les premiers amis, et me joint aux seconds pour un petit tour au Pont de Brooklyn à la nuit tombante. Superbe vue sur Manhattan, malgré la horde de touristes qui nous tient compagnie.

Enfin, pour finir la journée, on est allés dans un petit restaurant français dans Soho, chez Jean-Claude, un délice !

Mardi 25/12 :

Seule cette fois-ci, j’ai de nouveau fait ma grosse touriste : ben oui, je n’allais pas manquer l’ascension de l’Empire State Building (de nouveau le plus haut building de New-York depuis le 11 septembre 2001). Noël oblige, l’ouverture n’était qu’à 11h, mais, bien maline, j’avais prévu le coup et suis donc arrivée à 10h25, pour m’apercevoir que je n’étais pas la seule maline. Je suis finalement entrée dans le building environ une heure plus tard, pour arriver au sommet vers 12h10 (non pas que me je sois monté à pied les 86 étages, mais plutôt que, une fois passée la porte de l’immeuble, il reste encore pas mal de queue à faire pour acheter les billets, prendre les ascenseurs, etc.). Après avoir profité de la vue, je suis redescendue et me suis promenée en allant vers le nord, entre la 5ème et Lexington avenue, pour aller déjeuner chez mes amis. En fin d’après-midi nous sommes ressortis pour aller regarder les vitrines de Noël, au milieu de la foule nombreuse qui avait eu la même idée (difficile d’être original à New-York).

Mercredi 26/12 :

Mercredi, programme culturel ! Et oui, à ne louper sous aucun prétexte quand on est un bon touriste : le Metropolitan Museum of Art. On y a donc passé près de 5h : les départements des peintures européennes, 19ème et début 20ème siècles, arts asiatiques, Égypte, Moyen-Âge, art contemporain, etc.
Puis, pour finir la journée, petite balade dans les quartiers chinois et italien (à noter que les italiens semblent perdre du terrain face aux chinois).

Jeudi 27/12 :

Dernier jour de mes petites vacances. De nouveau avec les amis, on s’est baladé dans différents quartier, allés voir les grands magasins, manger dans un petit resto italien, et enfin, prendre le Ferry de Staten Island pour admirer Manhattan, de loin, et passer près de Liberty Island pour un petit coup d’oeil sur la Statue de la Liberté.
Je suis finalement rentrée par le bus de nuit. Départ à 21h30 de New-York, arrivée à 4h du matin à Montréal (alors qu’il était prévu d’arriver à 5h50).

En conclusion, New-York m’aura laissé une bien meilleure impression que lors de ma première visite. En 2004, j’étais repartie avec une impression de ville oppressante, stressante. Là, pas du tout. Je ne sais pas si cela tient à mon niveau d’anglais qui en trois ans a fait un bond en avant, ou au climat plus frais, mais je repars plutôt avec une sensation de ville cosmopolite et peut-être même agréable à vivre. Mais pour l’instant, je me contenterai de Montréal, qui dans son genre est plutôt très agréable à vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.