La saison des courges

Difficile de croire que ça fait  à peine quinze jours que je suis là.

Our goal is to give you the levitra professional kaufen ohne rauchen best results. Flomax usa anos de sua nova linha social e de tudo o que é flomax, onde se trata de uma rede de servidores online para uma plataforma que serve às pessoas e https://bridgingthegapnc.com/schedule/ através das comunidades, fazer o trabalho por conta própri. It has also been known to be effective against certain gram-negative bacteria that are resistant to other antibiotics, such as pseudomonas aeruginosa.

Your doctor may give you medicines to help stop the bacteria spreading. The only way to know if clomid online quality tastylia drugs at low price no prescription needed Bideford without prescription is right for you is to speak with your physician. In the next section, we will explain the mechanism of how priligy works in your body.

Le week end a encore une fois été bien occupé. Vendredi soir, départ pour le chalet d’une amie dans les Laurentides, on y est restés toute la journée du samedi. La météo  était plutôt grisonnant et humide alors on a un peu glandé et profité  d’une accalmie pour jouer au foot. Retour en début de soirée pour une soirée jeu de société chez un copain.

Et dimanche, grasse matinée évidemment !  L’après-midi par contre, sortie IKEA : on avait déjà repéré ce qu’on voulait, nous voici donc maintenant équipés d’une commode, une vraie avec des tiroirs et tout, et plus de fringues qui dégoulinent de deux pauvres étagères d’atelier. Du coup, les deux pauvres étagères sont parties meubler la cuisine et accueillent maintenant un micro onde (qui avant était posé sur un bac de recyclage), des sacs plastiques (qui avant trainaient par terre), des  plats et de la bouffe.  Il suffit de pas grand chose pour qu’un appart paraisse meublé et un peu mieux rangé en fait. J’ai mis trois heures à monter la commode (c’est une belle, avec plein de clous, de chevilles et de vis à fixer, c’est pour ça que ça prend du temps), mais ça en valait la peine.

Lundi férié donc re-grasse matinée ! Et l’après-midi, petite balade au Mont Royal. Pour ceux qui ne connaissent pas, en plein milieu de Montréal y’a une petite montagne avec de la forêt et tout où on peut se balader et qui a un belvédère très sympa qui donne sur le centre-ville.  Cependant, il faut dire que l’automne est vraiment arrivé ici. Les températures ont chuté d’une bonne dizaine de degrés, et donc, pour se remettre de la balade, un Juliette et Chocolat était nécessaire.  Amateurs de chocolat, imaginez le paradis, ben vous êtes chez Juliette et chocolat, où vous pouvez déguster des grands crus de chocolat chaud, des brownies et crèpes variés, etc. Je peux vous dire qu’après un « classique » au lait et des profiteroles, plus besoin de dîner, je me suis contentée d’un bouillon.

Enfin, après un tel week end, je me suis fait une journée un peu plus studieuse. Mardi matin, re rendez-vous avec ma conseillère emploi à l’ANAEM. Je commence à avoir un CV correct, je n’ai même pas eu à retoucher la liste de mes références et la cover letter type que j’avais faite était très bien (même si évidemment à adapter pour les différentes offres et employeurs). Tout l’après-midi j’ai assisté à une présentation sur le système bancaire canadien, c’est toujours intéressant, surtout si mon éventuel premier boulot consiste notamment à essayer de vendre des produits financiers. Pour me remettre de la quantité d’information ingurgitée (ben oui, c’est compliqué ces choses là) je me suis fait un petit velouté de potiron super réussi. Bon, il faut avouer que je me suis coupée le doigt en tentant d’éplucher mon potiron, mais ça en valait la peine quand même.

D’ailleurs, on commence à être en plein dans la saison des courges. Au marché Jean Talon, un marché qui se tient à 300 mètres de chez moi, tous les jours de toute l’année, les étals en sont plein. C’est fou les formes et les couleurs que ça peut avoir. Le potiron c’est banal à côté de tout ce qui peut exister dans le genre. En tout cas, ça donne une chouette ambiance quand on fait ses courses. C’est juste que bientôt il va falloir se farcir les fausses toiles d’araignées, les chapeau de sorcière et cie. Mais les citrouilles c’est rigolo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.